À propos d’Antabio

Antabio est une société spécialisée dans le développement de nouveaux traitements des infections résistantes aux antibiotiques. Nos candidats-médicaments ciblent des infections sévères et mortelles causées par des pathogènes multi-résistants classés « priorités critiques » par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). La société est constituée d’une équipe complémentaire d’experts venus de l’industrie pharmaceutique, du monde de la biotech et de la recherche académique. Présente depuis 2009, Antabio a été primée à de nombreuses reprises pour ses développements innovants.

L’antibiorésistance : un besoin médical non adressé, une urgence sanitaire mondiale

5 à 10% des patients hospitalisés en Europe et aux États-Unis développent une infection nosocomiale. Lorsque ces infections sont causées par des germes résistants aux traitements antimicrobiens, les conséquences sont potentiellement dévastatrices : 100 000 décès par an et 30 milliards d’euros de coûts additionnels pour la santé sont dus à des infections résistantes aux antimicrobiens. A terme, la résistance aux antimicrobiens pourrait tuer plus de 10 millions de personnes chaque année à l’horizon 2050, c’est-à-dire plus que le cancer actuellement. La résistance aux antibiotiques est classée priorité de santé mondiale n °1 par l’OMS.

L’augmentation des niveaux de résistance met en péril l’arsenal thérapeutique disponible pour traiter les infections nosocomiales les plus sévères. Les carbapénèmes, antibiotiques réservés aux infections nosocomiales les plus problématiques, sont particulièrement menacés par la propagation de gènes codant pour des carbapénémases (enzymes dégradant les carbapénèmes), notamment : a) les carbapénémases de type métallo-bêta-lactamases (MBL), telles que la NDM, en expansion mondiale avec une très forte prévalence Asie-Pacifique, et pour lesquelles aucun inhibiteur n’est actuellement disponible, et b) les carbapénémases de type sérine bêta-lactamase (SBL), telles que OXA et KPC, répandues dans le monde entier (notamment en Amérique du Nord et en Europe) et pour lesquelles de meilleurs inhibiteurs à large spectre font cruellement défaut.

La résistance aux antibiotiques peut également résulter d’une adaptation des bactéries pathogènes à leur environnement, notamment via la formation de biofilms récalcitrants à l’action des antibiotiques, que l’on retrouve dans les infections pulmonaires chroniques chez les patients atteints de mucoviscidose. Parce que la chronicité de l’infection est un facteur de risque majeur pour les patients, il y a un besoin urgent de nouvelles thérapies innovantes pour contourner ces mécanismes de persistance bactérienne.

Développement de nouveaux traitements des infections résistantes aux antibiotiques.

Résistance au Carbapénème par les β-lactamase de type NDM, KPC et OXA: Une urgence mondiale

Antabio développe des inhibiteurs de carbapénémases de nouvelle génération pour restaurer l’activité des antibiotiques carbapénèmes. Nos inhibiteurs puissants et sûrs sont spécialement conçus pour être administrés en association avec le méropénème, carbapénème bien connu et largement utilisé, afin de fournir aux cliniciens des solutions efficaces et prêtes à l’emploi pour le traitement d’infections multi-résistantes sévères à l’hôpital.

Pipeline

Programme SBLi: Inhibiteur de Serine ß-lactamase

ANT3310 est un nouvel inhibiteur bactérien de sérine ß-lactamase (SBL) puissant et spécifique qui présente une excellente activité inhibitrice qui inclut à la fois les carbapénèmases de type KPC et OXA. Il sera administré par voie intraveineuse en association avec le méropénème pour le traitement des infections nosocomiales causées par des agents pathogènes à Gram négatif, notamment les entérobactéries résistantes aux carbapénèmes (CRE) et les Acinetobacter baumannii résistants aux carbapénèmes (CRAB), qui sont des agents pathogènes prioritaires de l’OMS. La résistance aux carbapénèmes se propage dans le monde entier, représentant plus de 70 % des infections par A. baumannii dans de nombreux pays et est l’une des causes les plus courantes d’infection acquise à l’hôpital. ANT3310 a reçu le statut QIDP par la FDA pour les infections sévères des voies urinaires, les infections intra-abdominales sévères (cIAI) et les pneumonies nosocomiales (NP). Le développement préclinique a été complété avec succès. La préparation des études cliniques de phase 1 est en cours.

Programme PEi: Inhibiteurs de Pseudomonas Elastase

Le programme PEi développe in inhibiteur de l’élastase de Pseudomonas aeruginosa, un facteur clé de virulence impliqué dans la pathogenèse et la persistance de cette bactérie. Le médicament sera administré par nébuliseur comme alternative ou complément à l’antibiothérapie existante pour le traitement des infections à P. aeruginosa dans les maladies respiratoires chroniques, telles que la mucoviscidose, la bronchectasie et la bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO). Le développement préclinique est en cours

Programme MBLi: Inhibiteur de Metallo ß-lactamase

ANT2681 est un nouveau et puissant inhibiteur de métallo ß-lactamase (MBL) qui présente une excellente activité contre les entérobactéries résistantes aux carbapénèmes (CRE) porteuses de NDM. Il sera administré par voie intraveineuse en association avec le méropénème pour le traitement des NDM-CRE, qui sont répandus dans toute la Chine et la région Asie-Pacifique et pour lesquels aucun inhibiteur n’est actuellement disponible. ANT2681 a reçu le statut QIDP par la FDA pour les infections urinaires sévères. Le développement préclinique est terminé et le programme est prêt à passer à la phase I.

Financement

Antabio a levé 43,7 millions d’euros à ce jour, dont 23,4 millions d’euros de financements non dilutifs (dont deux financements Wellcome Trust et un financement CARB-X) et 20,3 millions d’euros en capital auprès d’investisseurs privés (dont un investisseur historique et ex-PDG de l’OM- Pharma Christophe Ricard, et les fonds de capital-risque Omnes Capital, BNP Paribas Développement, Turenne Capital, Ixo Private Equity, IRDI Soridec et Galia Gestion).

Equipe

Antabio a bâti une équipe internationale expérimentée et complémentaire autour d’anciens cadres de Novexel, Merck, GSK et Astra Zeneca.

Marc Lemonnier – Président, Fondateur

Carole A. Sable – Directrice du Développement Clinique

Martin Everett – Directeur Scientifique

Gordon Waldron, Antabio

Gordon Waldron – Directeur Financier

Magdalena Zalacain – Directrice du Développement Préclinique

Aurélien Chollet – Directeur des Opérations

Menu